Au cours de la vie, le corps des femmes est soumis à de nombreux changements. En particulier les seins et l’abdomen vont se modifier avec les changements de poids, les grossesses et la ménopause.

Après un amaigrissement ou une grossesse, la musculature peut être distendue avec parfois un diastasis (espace entre 2 muscles ) entre les muscles grands droits de l’abdomen, la peau peut avoir perdue son élasticité et laisser apparaître des vergetures.

 
  • La période périménopausique, aux alentours de la cinquantaine, va s’associer à des changements de silhouette avec le plus souvent l’apparition progressive d’un excès adipeux au niveau de l’abdomen.
  • La liposuccion permet de retirer la graisse excédentaire de l’abdomen, des poignées d’amour ou des hanches, à l’aide d’une petite canule aspirative et sans laisser de cicatrice visible.
  • Pour obtenir un bon résultat il faut que la qualité de la peau soit bonne. Si ce n’est pas le cas, seule une abdominoplastie (plastie abdominale) permet de retrouver une silhouette harmonieuse.
  • La liposuccion s’effectue sous sédation et anesthésie locale ou sous anesthésie générale selon les cas, le plus souvent ambulatoirement.
  • Lorsque, en plus d’un éventuel excès adipeux, il existe un excès de peau ou si la peau a perdu ses capacités élastiques naturelles (changement de poids, après une grossesse, en cas de vergetures ou suite au vieillissement), l’abdominoplastie, souvent associée à la liposuccion, est indiquée pour rétablir un ventre lisse et plat.
  • L’abdominoplastie permet de réparer un déficit de la paroi musculaire ou un diastasis des muscles grands droits de l’abdomen.
  • Elle permet de supprimer les vergetures et cicatrices situées au-dessous du nombril. L’abdominoplastie requiert une anesthésie générale et une hospitalisation d’un ou deux jours. Elle laisse une cicatrice relativement longue au-dessus du pubis qui remonte de chaque côté, cachée par le slip ou le bikini.