La liposuccion permet de retirer la graisse excédentaire à l’aide d’une petite canule aspirative et sans laisser de cicatrice visible. Pour obtenir un bon résultat il faut que la qualité de la peau soit bonne

La «culotte de cheval» par exemple, est une disgrâce typiquement féminine. Il s’agit d’une répartition hormonale de la graisse qui résiste en général à l’amaigrissement. Seule la liposuccion permet de retirer cette graisse excédentaire.

 

Le résultat sera visible seulement après plusieurs semaines, le temps que l’œdèmes et les ecchymoses liés à l’opération se résorbent.

La liposuccion s’effectue sous sédation et anesthésie locale ou sous anesthésie générale, ambulatoirement ou avec une nuit d’hospitalisation suivant l’importance de l’intervention.

Les poignées d’amour sont dues à un excès graisseux situé à la taille qui concerne généralement les hommes ainsi que les femmes ayant une répartition androïde de la graisse. Il s’agit d’une répartition hormonale de la graisse qui résiste en général à l’amaigrissement.

 

La période périménopausique, en particulier, aux alentours de la cinquantaine, va s’associer à des changements de silhouette avec le plus souvent l’apparition progressive d’un excès adipeux au niveau de l’abdomen.

Seule la liposuccion permet de retirer cette graisse excédentaire au niveau de l’abdomen, des poignées d’amour ou des hanches, à l’aide d’une petite canule aspirative et sans laisser de cicatrice visible

Pour obtenir un bon résultat il faut que la qualité de la peau soit bonne. Si ce n’est pas le cas, seule une abdominoplastie (ou plastie abdominale) permet de retrouver une silhouette harmonieuse.