Augmentation mammaire par implants mammaires ou par prothèses mammaires

Première intervention esthétique effectuée dans le monde et en France !

De nos jours les implants mammaires sont fiables, souples et offrent une grande variété de forme et de texture, permettant un rendu naturel après une intervention aux suites le plus souvent simples, à condition bien évidemment de s’y être bien préparées.

Lors de votre première consultation je vous expliquerai quelles sont les techniques possibles dans votre cas, quels sont les risques et les alternatives, puis vous essaierez différents « implants externes » afin de vous rendre compte de ce qui vous plait et harmonise votre silhouette.

Un implant mammaire ou une prothèses mammaire est un corps étranger et même si les complications sont beaucoup moins fréquentes avec les matériaux actuels il ne faut pas oublier que le développement d’une capsulite, ou coque, est rare mais toujours possible.

 

 

Les implants actuels offrent toutefois une grande sécurité et un risque de coque nettement diminué. D’ailleurs il n’est plus obligatoire de les changer après dix ans mais un suivi médical régulier est bien évidemment toujours conseillé.

Au final, l’augmentation mammaire par prothèses est une intervention qui permet d’obtenir une augmentation immédiate de la poitrine en choisissant la taille et la forme souhaitées grâce aux nombreux modèles d’implants disponibles.

C’est une intervention avec très peu de complications et de mauvais résultats à la condition qu’elle soit réalisée par un chirurgien plasticien qualifié et compétent.

 

Toutes les prothèses que j’utilise sont fabriquées en France et bénéficient du marquage « CE », ce qui garantit leur qualité. Toutes les prothèses bénéficient également de l’autorisation de l’ANSM (Agence Nationale Sécurisée des Médicaments et des produits de santé).

L’intervention s’effectue sous anesthésie, dure 1h-1h30, ne nécessite pas de drain et permet le retour à la maison le jour même ou le lendemain. Le port d’un soutien-gorge de contention 24/24h pendant 4 à 6 semaines est obligatoire.
Les fils sont résorbables et les cicatrices situées soit au niveau de l’aréole soit sous le sein sont très discrètes après quelques mois.

Quelles sont les différentes techniques d’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire par prothèse mammaire ou par implant mammaire est la solution la plus courante.
Selon la situation , la prothèse sera placée derrière la glande mammaire ou derrière le muscle grand pectoral avec une incision soit au niveau du mamelon soit sous le sein.
La technique au rendu souvent le plus naturel est celle du Dual Plan qui combine une position rétro-musculaire de l’implant dans sa partie supérieure avec une mise en place rétro-glandulaire dans sa partie inférieure.
Si ses indications sont plus restreintes, l’augmentation mammaire par injection de graisse dans les seins ou lipofilling mammaire permet de réutiliser la propre graisse de la patiente.

 

Elle a pour avantage de donner un résultat extrêmement naturel, sans cicatrices. La graisse est prélevée par liposuccion en fonction des excès adipeux présents chez la patiente.
Elle ne convient donc pas aux femmes très minces mais à l’inverse permet parfois d’améliorer doublement la silhouette lors d’une seule intervention. Le lipofilling a pour inconvénient de ne pas de faire gagner autant de volume qu’un implant mammaire.

L’augmentation mammaire composite allie une augmentation des seins par prothèse mammaire et par lipofilling. Elle permet donc de cumuler les avantages des deux techniques, le lipofilling permettant d’homogénéiser le sein en camouflant d’avantage l’implant.

Enfin, l’augmentation mammaire avec lifting du sein ou mastopexie est la solution pour traiter les seins ptosés, vidés ou tombants. Elle permet à la fois d’augmenter la taille de la poitrine et de la redresser, mais au prix de cicatrices plus importantes et donc plus
visibles.